dimanche 14 juin 2009

L'apéritif N°1...


De même que chaque cuisinier ou cuisinière a son plat incontournable, ou son dessert incontournable, chaque maison devrait avoir son apéritif incontournable. Chez nous, c'est Dourthe N°1.
Certains diront que je ne suis pas objective. A tort ou à raison. (Certains rigolent déjà je crois.) Qui peut prétendre être réellement objectif en matière de vin? Je crois que l'objectivité absolue n'existe pas dans ce domaine. Même chez les critiques les plus célèbres et les plus influents. Et je trouve cela tout à fait normal. Je pense qu'on ne peut pas être objectif lorsqu'il s'agit d'hommes, et de sensibilité. Or, derrière chaque vin il y a un homme, un esprit, une âme. On y est sensible, ou pas. Mais il y a toujours de l'affectif. Même en dégustant "à l'aveugle" , on est influencé par un tas de conditions extérieures (les personnes, le lieu, le climat, le cadre...). Donc non, je ne suis pas complètement objective. Mais étant très exigeante, et ce d'autant plus avec les gens proches, j'ai tendance à penser que je le suis quand même un peu. Donc je l'affirme, Dourthe N°1 blanc 2008, c'est dé-li-cieux!
Dourthe N°1 est la création d'un passionné, Jean-Marie Chadronnier, qui aura fortement marqué la Maison Dourthe qu'il dirigea pendant plus de vingt ans. On reconnaît dans Dourthe N°1, deux des traits de caractère du personnage:
  • Le perfectionnisme, ou du moins l'extrême exigence. Il faut dire que ce vin est d'une pureté aromatique rare, d'une grande élégance et d'une qualité épatante.
  • le culot. L'histoire raconte que le vin produit pour la première fois par la Maison Dourthe en 1988 (pour le millésime 1987) mais pas encore baptisé, se goûtait toujours mieux que ses principaux concurrents... Il fallait alors avoir l'audace d'appeler son vin "Numéro 1"!
Dourthe n°1 c'est aussi le talent de Thomas Drouineau, l'actuel oenologue et directeur de production de la Maison Dourthe, en poste depuis plus de 10 ans. Perfectionniste également (et c'est peu dire!), c'est aux côtés de Jean-Marie Chadronnier qu'il a petit à petit affirmé le style de ce vin, aidé par Denis Dubourdieu (célèbre oenologue conseil, le "pape" des blancs à Bordeaux) et son équipe. L'homme réussit avec brio, car chaque millésime de Dourthe n°1 est différent, mais le style de la maison demeure, et la qualité ne cesse de surprendre.
Dourthe n°1 c'est le Sauvignon blanc dans toute sa splendeur, avec ses arômes très marqués d'agrumes, sa finesse, son élégance, et sa grande fraîcheur en bouche. C'est simple et c'est pur. C'est bon. C'est vraiment bon. Voilà pourquoi c'est notre apéritif incontournable, celui dont on ne se lasse jamais.

4 commentaires:

Loufranssou a dit…

- Là, chuis d'accord.
- ah bon, pourquoi ?
- ébé paske ...

Rouge Blanc Bulles a dit…

Ah ouf, pour une fois, on est d'accord!

Anonyme a dit…

Bonjour,

ma question restera très simple, où peut on trouver facilement ce vin ?... Je l'ai gouté aujourd'hui et je l'ai trouvé fameux ! ... Mais où le trouver ?!!!!
merci de votre réponse !

Algernon a dit…

Pour autant que je sache, Dourthe N°1 est très présent en restauration. On peut également le trouver sur quelques sites internet, notamment celui du producteur : www.lacavedourthe.com

PS : le 2009 est une très grande réussite !

Enregistrer un commentaire