mardi 15 septembre 2009

Les Gouttes de Dieu


En période de grosse fatigue, je suis submergée par une flemme terrible, et les livres s'accumulent sur ma table de chevet. Alors qu'une évasion à travers un bon livre me ferait le plus grand bien, impossible de m'aventurer vers quelconque lecture, je bloque.
- Le Cygne Noir, de Nassim Nicholas Taleb? Besoin de concentration, pas maintenant.
- Sur la trace de Nives, de Erri de Luca? Je le lirai, je l'ai promis, mais là… comment dire… pas maintenant non plus. Une lecture lente, contemplative, ce n’est pas ce qu’il me faut.
- Les rêves de mon père, de Barack Obama? Pas maintenant non plus.
Etc...
Alors hier, j'ai jeté un coup d'oeil sur la pile de livres de l'autre table de chevet, et parmi les nombreuses lectures en cours de l'absent, j'ai déniché un petit livret, au format idéal pour la soirée: le manga Les Gouttes de Dieu, consacré au vin.
J'en avais beaucoup entendu parler, j'avais même vu mon mari plongé dans ces livrets, levant juste la tête pour me demander ce qu'on allait boire le soir... Même notre petit bout, du haut de ses 20 mois, me disait, en me montrant la photo d'une bouteille de Vosne Romanée "Cros Parantoux" 99 sur la quatrième de couverture du volume 2, "à boire" (Plus contagieux que la grippe?). Bref, je n'avais pas encore été inspirée par cette lecture, jusqu'à hier... Et je trouve ce manga absolument génial!
Les Gouttes de Dieu connaissent, depuis leur parution en 2005, un succès énorme. Au japon, les 21 tomes déjà parus se sont vendus à 6 millions d'exemplaires. Mais Les Gouttes de Dieu ont également dopé l'intérêt des japonais pour le vin, et in fine leur consommation (des chiffres extravagants circulent même à ce sujet). En France, les 9 volumes édités par Glénat se sont vendus à 350000 exemplaires. Jacques Glénat, en bon connaisseur, tient à en vérifier lui-même la traduction.
Le scénario, écrit par les frères et soeurs japonais Yuko et Shin Kiyabashi (connus sous le nom de plume de Tadashi Agi) emporte le lecteur dans l'univers magique et fascinant du vin. A sa mort, le très célèbre oenologue Yutaka Kanzaki laisse un testament: sa cave extraordinaire reviendra à celui de ses deux fils qui résoudra 12 énigmes, correspondant à 12 vins. Il découvrira alors un 13ème et mystérieux vin, inconnu de tous: "les Gouttes de Dieu"... C'est alors que commence une vraie chasse au trésor... "L'essentiel étant de mener à une meilleure compréhension du vin par une connaissance joyeuse et non hautaine et au partage de la table et à l'ivresse des mots qu'elle engendre. Et pourquoi pas, en rêvant un peu, parvenir à mieux défendre notre culture, historique du vin..." écrit Philippe Bourguignon, dans la préface du second volume. Pour en voir un extrait du premier volume, c'est ici.
Cet ouvrage est une initiation au vin pour certains, un approfondissement pour d'autres, une gourmandise pour tous, une ode au vin et une invitation à la découverte de son univers captivant.
A lire SANS modération!

10 commentaires:

Xavier a dit…

Je partage votre enthousiasme pour ce manga. Je n'étais pourtant absolument pas attiré par les Manga, bien au contraire. Et pourtant, ce n'est qu'une BD, avec un nom différent. Et celle-ci (BD) est vraiment TOP. Un seul bémol, la lecture assidue des gouttes de dieu fait mal à la cave, voire au portefeuille, car vraiment, c'est une lecture qui donne envie d'ouvrir des bouteilles !

un peu comme votre blog en fait....

Rouge Blanc Bulles a dit…

Très touchée, merci! C'est vrai que la lecture de ce manga donne envie d'ouvrir des bouteilles, de goûter, et re-goûter... Et c'est pour cette raison que je trouve ça vraiment très chouette.

Sabine a dit…

Eh bien tu as une bien jolie plume, qui me donnerait presque envie de m'intéresser à la dégustation (pour de vrai) et de lire des mangas !
Continue !
Bises & à bientôt, nous parlerons vin et livres, puisque ça va si bien ensemble...

Caroline a dit…

Et moi qui croyait que les Mangas, c'était que des B.D. violentes! je suis bluffée. Ca donne envie de découvrir.

Rouge Blanc Bulles a dit…

Et sous les recommandations de Malou Le Sommer, directrice commerciale du Château Lynch Bages, bien connue pour son énergie débordante et son attachement à sa Bretagne natale, je vous conseille vivement le Tome 5, avec une attention particulière pour les pages 147 à 149... Bonne lecture!

Chantal a dit…

Il y a justement aujourd'hui dans Ouest France, un article intitulé " Un manga fait grimper les ventes de vins français " qui précise en effet que Les gouttes de Dieu se sont écoulés à 6 millions d'exemplaires au Japon et 3 millions ailleurs en Asie, augmentant de manière sensible les ventes de vins français.

Rouge Blanc Bulles a dit…

Si les bretons se mettent eux aussi à lire "les gouttes de dieu", ça risque de faire amplement grimper les ventes en France... Dis aux personnes concernées de prévoir du stock!!!

des "personnes concernés" a dit…

prévu TG pour ouverture de l'espace culturelle en même temps que la ... foire aux vins. Moments incontournables...

des "personnes concernés" a dit…

rectification "espace culturel"

Thomas a dit…

Ah,. c'est marrant, parce qu'avant de venir chez vous, on l'avait vu chez Mollat. J'avais feuilleté, j'avais halluciné sur le soin apporté à la reproduction des étiquettes. M'en vais le lire, tiens.

Enregistrer un commentaire