jeudi 17 septembre 2009

Sushis Chablis

Durant les périodes de flemmitude repos bien mérité, la bonne option pour bien dîner (quand même), c'est le plateau de sushis commandé chez Sushishop (pour ceux qui ont la chance d'en avoir un près de chez eux). C'est l'option qui a été choisie ce week-end... Mais, Les Gouttes de Dieu oblige, il fallait quand même ouvrir une bonne bouteille (on ne va pas se laisser abattre!). Habituellement, on aime assez bien les Riesling allemands avec ce type de cuisine. Mais les premiers tomes nous emportant dans l'univers magique de la Bourgogne, notre choix a porté sur une bouteille de Chablis Premier Cru "Vaillons" 2004 du Domaine François Raveneau. Un délice! Un nez très subtil de fleurs blanches et de pêche, relevé d'une délicate minéralité, une bouche longue et douce. Un vin tout en finesse... J'adore!
Petit rappel sur Chablis? Après quelques révisions sur la Bourgogne (les calcaires kimméridgiens, les climats, la classification des vins...), retour sur sa partie Nord, le petit vignoble de Chablis, situé dans le département de l'Yonne (89). Sur les 2500 hectares que représente le vignoble de Chablis, un seul cépage autorisé: le merveilleux Chardonnay, LE grand cépage des blancs de Bourgogne. Le vignoble se divise en 4 appellations:
  • Petit Chablis: sols constitués de calcaires plus récents du Portlandien. Les Petit Chablis sont à boire dans les 2 ans.
  • Chablis et Chablis Premier Cru: sols calcaires formés au kimméridgien (Jurassique supérieur) renfermant de nombreux fossiles marins. Les Chablis sont en général consommés plutôt jeunes, alors qu'il est préférable pour les Premier Cru d'attendre 2 à 3 ans de bouteille. Il existe 40 climats de Premier Cru.
  • Chablis Grand Cru: 7 climats situés côte à côte sur une même pente où le kimméridgien est affleurant par endroits, faisant ainsi bénéficier les vignes d'une exposition au soleil spécifique, et d'un sous-sol très riche. Ces 7 climats sont: Blanchot, Bougros, Les Clos, Grenouille, Les Preuses, Valmur et Vaudésir. Les Chablis Grand Cru sont à consommer après au moins 5 ans de bouteille, et sont d'une très longue garde.
(Petite carte du vignoble, spécialement pour Sylvie.)
Le Domaine François Raveneau est, avec le Domaine Dauvissat, le plus prestigieux domaine de Chablis. Sa petite surface (7,5 hectares) combinée à sa grande renommée, font que toute la récolte est réservée d'avance, et qu'il est donc difficile de se procurer des bouteilles. Cependant, on y arrive quand même, la preuve, cette bouteille de Premier Cru "Vaillons" 2004, trouvée dans la prestigieuse cave bordelaise Badie. Inutile de préciser que pour avoir atteint une telle renommée, le Domaine est conduit d'une main de maître, dans un souci de perfection. Depuis que François Raveneau a pris sa retraite, ce sont ses fils Jean-Marie et Bernard qui assurent la gestion du domaine familial. Pour préserver fuit et minéralité, le Domaine Raveneau utilise très peu de bois neuf (achat de moins de 10% de fûts neufs chaque année). Les vins du Domaine Raveneau peuvent se conserver très longtemps... à condition de les oublier dans sa cave!

Deux vieux viticulteurs californiens se rencontrent puis, attablés dans une taverne de Napa Valley, sur le ton de la confidence, l'un de déclarer:
”Sais-tu ce que je viens d'apprendre?
Du Chablis, ils en font aussi en France!»
J'ai trouvé cette petite histoire sur le blog du Grand Jury Européen, et je ne sais pas vous, mais moi ça m'amuse beaucoup!

2 commentaires:

Olivier a dit…

Bien d'accord avec vous sur Raveneau et Dauvissat.

D'autres domaine, comme Durup ou Brocard, produisent de très beaux vins, mais aucun n'égale ces deux grands en matière de race, d'élégance et de longévité.

Marier un Chablis 1er avec des sushis, je n'y aurais pas pensé,... ca parait osé même, mais... à la reflexion ca donne vraiment envie !

Rouge Blanc Bulles a dit…

Et bien, osez!
C'est aussi le nez de ce vin qui est surprenant, très fin, très subtil, pas seulement minéral mais aussi très fruité. Un nez pur, comme j'aime!

Enregistrer un commentaire