mercredi 13 janvier 2010

Mes vins de Noël...

Plusieurs personnes m'avaient suggéré de faire un petit billet sur mes "vins de Noël". Mais la période d'avant Noël n'a pas été propice DU TOUT à ce genre de billet, comme vous pourrez le constater vous-mêmes à ma faible productivité des mois de novembre et décembre... L'énergie retrouvée (et de ce fait la motivation) je peux (enfin!) vous parler de mes" vins de Noël". Ces vins je ne les ai pas choisis, juste savourés, et grandement appréciés. Enfin, je vous parlerai ici de ceux que j'ai le plus appréciés, vaste débat que celui de savoir si l'on doit parler des vins que l'on a moins bien dégustés... ou pas. Pour le moment je me contente de ceux que j'aime, en général que j'aime beaucoup même. Finalement c'est un peu une philosophie de vie: mieux vaut se concentrer sur ce que l'on aime (tout en connaissant le reste, quand même...). Et puis il y a les vins que l'on n'aime vraiment pas, en général les vins à défauts, et les vins pour lesquels simplement on passe à côté, parce que... Parce que ce n'est pas notre type de vins, parce que ce n'est pas notre jour, parce que ce n'est pas le bon moment pour la bouteille, parce que... Le vin est tellement subjectif, comme tout art (Le vin et l'art, l'art et le vin, on y revient toujours!).
Bref, mes vins de réveillon 2009 ont été, dans l'ordre de dégustation, qui n'a (comme me l'a très justement fait remarqué Philippe Margot un jour, s'interrogeant sur le sens de "Rouge, Blanc, Bulles") rien à voir avec l'ordre des vins du titre de ce blog:
Champagne Bollinger Grande année 1999. Je crois que vraiment, définitivement ("Definitely" comme disent les anglais... J'adore! Et c'est précisément ce que je veux dire...), Bollinger est la maison de Champagne qui me plaît le plus. J'adore le style de ses champagnes, des champagnes vineux, peu dosés, fins, et en même temps virils (Je ne dis pas que ce n'est pas compatible, mais... c'est plus rare!). D'ailleurs, depuis, j'ai également goûté le Bollinger Rosé... Bon, je sais, je me répète, mais... J'adore!
Pur Sang 2007, du grand et regretté Didier Dagueneau, un des meilleurs vignerons en blanc, pape du Sauvignon blanc, ambassadeur de la Loire, malheureusement décédé dans un accident d'ULM... Une pureté incroyable, une belle fraîcheur, un fruit remarquable, une minéralité exceptionnelle... Un vin sublime, parfait, simplement parfait. Du grand grand Pouilly-fumé, du grand grand Sauvignon, du grand grand blanc.
Trotanoy 98. Dégusté, que dis-je bu (et à grandes goulées même!), avec des truffes... Extra. Encore une pureté incroyable, des notes gourmandes de fruits rouges (fraises surtout), une bouche veloutée, extrêmement élégante, un potentiel à vieillir encore important. Sans doute un des Pomerol les plus élégants. Un très très beau vin.
Pape Clément 96. L'archétype du grand Pessac-Léognan. 96 est un très beau millésime à Pape Clément, sans doute un des plus grands même. Des arômes légers de Goudron (pas trop, juste ce qu'il faut, pour la typicité!), des notes fumées, du fruit, une bouche puissante, des tanins souples, une belle longueur. Un beau potentiel de vieillissement pour cette bouteille. Du grand vin!
Si la fin de 2009 avait été plus joyeuse chez nous, on aurait ajouté un petit liquoreux pour clôturer cette liste de vins (ça manque hein, vous ne trouvez pas?). J'aurais mis un Doisy-Daëne je crois, ou pourquoi pas un Jurançon Clos Lapeyre, pour varier les régions. D'ailleurs il manque un Grange des Pères non? Si, j'ajouterais un Grange des Pères. Et un Domaine Bonneau du Martray pour la Bourgogne. Il manque l'Alsace... Allez, on ajoute un Riesling de chez Trimbach... Et bien, vivement Noël 2010. D'ici là, on a toute une année pour déguster de nouveaux vins, il reste encore tellement de choses à découvrir... Vive 2010!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah ! vous buvez des vins de loire quand même alors !

Caroline a dit…

Que de belles bouteilles! Pour ma part, je partage votre passion pour le Bollinger. Je confirme que le rosé est excellent!
Pour Dagueneau, je vvous suis totalement. La plus belle expression du Sauvignon blanc est dans la Loire! N'en déplaise aux Bordelais...

laurentg a dit…

La plus belle expression du sauvignon est selon nous sur Chavigol, avec des vins superbes, peu variétaux en jeunesse, pas dénaturés par l'élevage, minéraux à souhait et de belle garde - F. Cotat, P. Cotat, Edmond Vatan, G. Boulay).

a. http://www.invinoveritastoulouse.fr/index.php/Thematique-Cepage/20090116-sauvignon.html

b. http://www.invinoveritastoulouse.fr/index.php/Voyages-dans-les-vignobles/20080515-centre-loire-chavignol-boulay-cotat.html (avec de belles photos des terroirs).

Enregistrer un commentaire