vendredi 5 février 2010

La Winery

Après les billets sur le bordelais, les billets POUR les bordelais! (Aïe... Je vais encore me faire tirer les oreilles!) Comme je sais, en plus, que mon billet sur Cave Privée a déplu à certains (;-)), je me dépêche de me rattraper... Parce que je n'achète pas tous mes vins au même endroit, loin de là!!!
Donc, c'est par une belle après-midi ensoleillée (le genre d'après midi qui recharge les batteries, quand on fonctionne comme moi, à l'énergie solaire!), que j'ai emprunté la route du Médoc, pour m'arrêter à la Winery, à Arsac. La Winery est un complexe oenotouristique créé par Philippe Raoux (négociant et propriétaire de 4 domaines, dont le Château d'Arsac). Ce complexe à l'architecture très design, une "serre à l'envers" toute de verre et d'acier (imaginée et conçue par l'architecte bordelais Patrick Hernandez, afin de concilier innovation et respect de la nature environnante) propose "une approche actuelle, accessible et personnalisée du monde du vin". Dans ce lieu fait pour le vin et autour du vin, on trouve, entre autres, une cave, et c'est précisément là que je voulais en venir.
Moi, si j'aime la cave de la Winery, c'est d'abord parce qu'il y a une excellente (et vaste) sélection de vins hors Bordeaux. J'avais dit que j'allais parler davantage de Bordeaux, c'est vrai, mais de retour du Salon des Vins de Loire, j'avais quand même envie de continuer sur ma lancée! Je savais donc que je risquais (car c'est toujours un gros risque pour le portefeuille, comme le faisait remarquer Anne-Lyse dans un commentaire) de trouver mon bonheur... Et en effet, je l'ai trouvé! Parce que le problème avec ce genre de caves, c'est qu'il est impossible de repartir les mains vides. J'ai en plus été séduite par la gentillesse, l'attention, l'écoute, la connaissance et la grande modestie du caviste qui m'a conseillée. Ils sont 4 cavistes au total, mais c'est Vincent, sommelier de formation, ayant travaillé chez Michel Guérard puis Thierry Marx qui était présent ce jour là. J'ai vraiment apprécié de discuter avec lui, on apprend beaucoup aux contacts de gens comme ça, des vrais connaisseurs, passionnés et passionnants, qui écoutent leurs clients, pour comprendre leurs goûts, afin de mieux les conseiller... le caviste parfait!
Donc voilà pour les gens de la région, une bonne adresse à retenir. Ceci dit, si vous n'êtes pas d'ici, mais que vous passez un jour dans le coin, ça peut aussi vous intéresser, car l'endroit est vraiment à voir, et montre bien que les choses évoluent en matière de tourisme à Bordeaux. Oserais-je le dire, mais vous pouvez en plus acheter en ligne (mais là on retombe dans le débat de l'achat des vins sur internet, et je sais que ça ne va pas plaire à tout le monde... ;-)).
Je dois quand même avouer que j'ai longuement hésité à vous parler de la Winery... Simplement parce que ce complexe étant relativement récent, la cave n'est pas encore très connue, ce qui nous permet de mettre la main plus facilement sur quelques unes de nos bouteilles préférées, comme le Crozes-Hermitage d'Alain Graillot... Mais bon, tant pis, on partagera!

8 commentaires:

Anonyme a dit…

En effet, j'espère que vous êtes prête à partager les crozes de Graillot, parce que c'est tellement difficile à trouver à Bordeaux que je ne vais pas pouvoir faire autrement qu'aller y faire un tour à la Winery !
Merci du tuyau !!!

Rouge Blanc Bulles a dit…

Autre tuyau... Alain Graillot sera pésent à la Winery le 19 février à partir de 19h30, pour présenter ses syrahs du Rhône et... du Maroc! Réservation sur le site...

Anonyme a dit…

Vous y serez?

Emilie a dit…

Y'en aura pas pour tout le monde!!

Dans le pire des cas, il faudra qu'on les boive ensemble...

En tout cas, j'y serai le 19, sans faute!

Rouge Blanc Bulles a dit…

Moi aussi!

Emmanuel Delmas a dit…

Coucou Anne Laurence,

Tu pensais à moi, pour le "tirage d'oreilles" ?? :-))

Rouge Blanc Bulles a dit…

Hello Emmanuel,
Euh... non même pas! Ne me dis pas qu'il y a 3 jours tu as fait un post CONTRE les bonnes adresses pour les bordelais... je plaisante! ;-)

Emmanuel D a dit…

Ah non, Anne Laurence !
Quand même...je n'oserai pas aller jusque là.

J'ai juste craint pour mes oreilles...elles sont un peu grosses déjà...;-)

Enregistrer un commentaire