mardi 13 avril 2010

Matisse aussi

"Dans ce verre je bois à ta santé tous les jours du vin d'Alsace frais et parfumé. Que n'es-tu là. " H. Matisse
Extrait des correspondances entre Henri Matisse et André Rouveyre. Les deux hommes se sont connus et liés d'amitié à l'atelier Gustave Moreau. Pendant de nombreuses années, entre les années 40 et 50 surtout, ils ont échangé près de 1200 lettres, billets et télégrammes. Dans ces missives ornées de dessins, Matisse et Rouveyre se racontaient des détails de leur quotidien, partageaient leurs projets, leurs idées. Ces échanges ont été regroupés dans un très bel ouvrage, annoté par Hanne Finsen.

Correspondance Matisse/Rouveyre, en vente ici.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire