vendredi 28 mai 2010

Vendredis du vin # 26: Les Copines aussi!

Les vins de copains, les vins de copains (!)... Oui mais, et les copines alors? Féministe je ne suis pas, non non non. En revanche, j’aime bien passer de bons petits moments avec mes copines. Et pour ça, j’ai trouvé le vin i-dé-al.

Le thème de ce dernier vendredi du vin m’est venu sur un coup de tête, une idée comme ça, sans doute fortement inspirée de la saison qui se prête particulièrement à ces moments de partage entre copains, aux apéros qui se prolongent, aux repas conviviaux, presque improvisés, vous savez ces petits plaisirs tellement simples, qui rendent la vie si gaie. Voilà, ces petits instants là nécessitent absolument un vin de copains. Par vin de copains, j’entends le vin de soif par excellence. Le vin frais, léger, pas prise de tête, qui se boit comme du jus de raisin, avec avouons le, ce brin d’ivresse en plus.

Il ne restait plus qu’à trouver la bouteille. Facile me direz-vous, surtout quand on a choisi le thème. Et bien non, détrompez vous. Parce que le problème avec ce genre de vin, c’est qu’une bouteille en appelle une autre, puis une autre, puis une autre,... Et à moins d’avoir été très prévoyants, très organisés, on est vite à court de munitions. Surtout en début de saison. Je vous rassure, depuis, j’ai fait le plein!

C’est donc en flânant dans une cave à la recherche de mon vin de copains pour ce Vendredi du Vin # 26 que je me suis retrouvée face à une jolie bouteille toute de rose vêtue me faisant un gros clin d’oeil: Les copines aussi... Une bouteille qui ne provenait pas de la région que j’avais en tête au départ (le Beaujolais!). Non, celle là venait de la Loire (et oui, encore!), mais, mais... un 100% gamay! Ah, le gamay noir à jus blanc, LE cépage du Beaujolais d’ailleurs, le cépage des vins de soif, des vins frais, des vins de plaisir, des vins que l’on boirait au goulot tellement c’est bon... Oui, j’adore le gamay! Une bouteille pour les copines, à base de gamay, c’était presque trop beau pour être vrai! Je me suis même demandée s’il n’y allait pas y avoir un piège. Ce vin, au packaging si chouette (c'est le cas de le dire), allait-il être bon? Alors je l'ai ouverte prudemment, tout doucement, le coeur battant la chamade (ça faisait un moment que j'avais envie de gamay, et en plus, je suis un peu idée fixe...). Couleur? Légère (tout à fait normal avec le gamay), rouge framboise. Nez? Ahhhh... Je recommençais à respirer. Ce nez! J'adore, mais vraiment j'adore! Comment décrire ce nez de gamay plein de fruits, plein de gourmandise, plein de je ne sais quoi que j'aime. C'est ma petite madeleine de Proust à moi ce nez. Donc, un bouquet de fruits rouges et noirs (griotte, cassis, mûre, myrtille,...), relevé d'une petite touche minérale. La bouche est très fraîche, avec une belle acidité, et une bonne longueur. C'est un vin tendu, droit, élégant, et à la fois gouleyant. Un vin qui assume son habillage décontracté avec beaucoup d'allure et de classe. Du sans faute. Bravo.

Bravo qui au fait? Bravo Christine et Joël Ménard, du Domaine des Sablonnettes. Oui, derrière cette bouteille, un domaine, Les Sablonnettes, implanté dans l'aire d'appellation Coteaux du Layon, à Rablay-sur-Layon plus précisément. Et puis un couple, un couple de vignerons consciencieux, attachés à leur terroir, et dynamiques. Consciencieux car dès la reprise de la propriété familiale en 82, ils cherchent à donner à leurs vins l'expression du terroir dont ils disposent, en le protégeant. Engagés ils le sont eux aussi: très tôt ils se sont lancés dans la culture biologique. "Ce vin Authentique et Naturel, ni chaptalisé, ni levuré, est le reflet véritable du Millésime et du Terroir où il est né...", indique l'étiquette des Copines Aussi. Dynamiques car ils ont su et savent encore s'adapter, évoluer. En diversifiant leur production par exemple: alors que la propriété ne produisait que des moelleux et liquoreux, des vins difficiles à vendre, le couple commence à produire des vins rouges à partir de 90, ainsi que des blancs secs. Dynamiques également, avec des étiquettes innovantes, qui décomplexent le vin, le rendent convivial, des étiquettes drôles même parfois, un brin provocatrices, joyeuses en tout cas (le vilain canard par exemple). Tout ceci avec des vins vraiment sérieux, vraiment bons. Christine et Joël Ménard sont ainsi devenus des références dans l'appellation. Enfin, dans la région on va dire, car comme Mark Angeli, la plupart de leurs vins sont désormais vendus en Vin de Table.


Dans le même esprit, j'aurais pu choisir Les Copains d'abord (grolleau, cabernet) ou Un Brin de Causette (cabernet). Je crois que je vais les goûter incessamment sous peu d'ailleurs. Mais là, c'est le gamay qui m'a fait craquer.

Attention, ne m'en voulez pas, mais je vais devoir lancer une série de clins d'oeil. Ca c'est l'effet copains/copines, qui engendre inévitablement des private jokes. Pour l'accord mets et vin, avec le gamay, on ne se prend pas la tête (d'ailleurs, dans l'idée, on ne se prend jamais la tête avec les vins de copains). Donc, si c'est une soirée entre copines (parce que Les Copines Aussi...), salades et cie (premier clin d'oeil), ça marche sans problème (même "juste une salade verte", deuxième clin d'oeil). Bon, et puis, on écoute de la musique non? Alors là... génération désenchantée oblige, une chanson s'impose pour soirée déjantée, souvenirs, souvenirs!


Allez, et puis comme le gamay, c'est quand même pas que pour les copines, j'accepte les copains avec leurs grillades, et du coup, on écoutera ça, parce que moi franchement, ça me donne la pêche!




Ben quoi? Et voilà, ça part en live, vive le vin, vive les copains, les copines aussi, et vive les vendredis, surtout les vendredis du vin!


Les Copines Aussi, Gamay Vendanges 2008, Les Sablonnettes, Vin de table de France, 7.50€, www.sablonnettes.com

6 commentaires:

christian Bétourné a dit…

Ben la voilà réveillée, fraîche comme une pivoine au printemps. Toujours ce ton, naturel, qui n'a pas l'air d'y toucher.
Merci Me la Prrrrésidente!

laurentg a dit…

Le vin des amis de Clape : http://2.bp.blogspot.com/_bp-eCUYbDYA/SkobN3lyVjI/AAAAAAAACoI/duCecwSpNx4/s400/IMG_8816.JPG

achacunsabouteille a dit…

Merci pour ce beau thème qui m'a donné l'occasion de me faire plein de nouveaux copains:

http://achacunsabouteille.wordpress.com/2010/05/29/vendredi-du-vin-26-sous-le-marronnier-des-enfants-sauvages-de-fitou/

Hub a dit…

Bonjour,
Un peu en retard, mes Fiefs Vendéens, mais les copains se sont éternisés ;-)
Merci pour ce sympathique thème
Hub

http://www.oenotheque.net/article-vdv-26-les-copains-d-abord-51356735.html

sylvie@acheter vin a dit…

Voila un billet frais et convivial comme je les aime. Un petit gamay n'a jamais faite de mal à personne, surtout s'il est bon comme c'est le cas.
J'en parle aux copines

Rouge Blanc Bulles a dit…

Merci à vous!

Enregistrer un commentaire