jeudi 29 juillet 2010

Les copains d'abord

Dans la série des vins du Domaine des Sablonnettes, de Christine et Joël Ménard (ensuite j'arrête, parce qu'on va encore dire que je suis un peu monomaniaque), après Les copines aussi, et Un brin de causette, il y a Les copains d'abord. D'ailleurs, c'est la cuvée la plus ancienne (Un brin de causette fait partie des "p'tits nouveaux" du millésime 2009, avec Fée des Bulles°°°, méthode ancestrale de chenin).
Les copains d'abord 2009 donc, à goûter absolument. Pourquoi? Parce que c'est bon, évidemment. C'est bon, c'est très frais, c'est simple et en même temps assez subtil, avec des petites notes de tabac qui viennent agrémenter ce fruit si présent et si plaisant. L'attaque peut surprendre, pour son côté perlant; pas d'inquiétude, ça disparaît assez vite. Moi j'aime bien, parce que ça renforce la fraîcheur du vin, et puis ça lui donne un côté "brut de cuve", et ça j'adore!
Les Copains d'abord, c'est du groslot (écrit ainsi sur l'étiquette, mais groslot, gros lot, groleau, ou encore grolleau, tout ça c'est pareil!), complété par du cabernet. Et ça aussi, c'est assez surprenant. Parce que le grolleau (moi j'ai l'habitude de l'écrire comme ça), cépage typique de la Vallée de la Loire, originaire de Touraine, est un cépage plutôt en déclin dans la région. Sans doute victime de l'ère productiviste, on lui a longtemps reproché d'être assez inintéressant, plutôt dilué. (Il faut toujours chercher un coupable, et on oublie parfois de se remettre en question...) Il est surtout utilisé dans la région pour la production de rosés. Et pourtant, cette cuvée Les copains d'abord est surprenante par sa structure. Alors qu'Un brin de causette est tout en longueur, Les copains d'abord est un peu plus charpenté, structuré. Peut-être est-ce simplement la magie de l'assemblage. Je crois surtout que le grolleau du Domaine des Sablonnettes est bichonné: vieilles vignes, petits rendements,... Il n'y a pas de secret!
Voilà en tout cas un bon vin pour l'été... et plus si affinité!



Les copains d'abord, Groslot Cabernet Vendanges 2009, Les Sablonnettes, environ 7.50€,www.sablonnettes.com

5 commentaires:

LouFranssou a dit…

Et un bon petit diable, t'en connais un ??? ... Ou 2 ?

Rouge Blanc Bulles a dit…

Oui, j'en connais un, et même 2! Mais j'ai dit que j'arrêtais... Même si c'est super bon!

christian Bétourné a dit…

Alors La T'Chad, absolutly Ménard's fan! Good choice.
Moi aussi j'peux faire l'Amerloc du 69...
Cheers

Rouge Blanc Bulles a dit…

Yes Christian, definitely Loire's red wines fan! Parce que j'adore leur "buvabilité", leur "digestibilité", ... ;-) Cheers!

Hub a dit…

(ensuite j'arrête, parce qu'on va encore dire que je suis un peu monomaniaque)...
Si c'est pour nous faire découvrir de bonnes choses comme ça, être un peu monomaniaque ce n'est pas dérangeant du tout !!!

Enregistrer un commentaire