jeudi 25 novembre 2010

Toutes en jupe à La Robe

Un soir d'automne à Bordeaux, il fait froid, très froid même, on se balade sur les quais illuminés, on admire... Ah oui vraiment, c'est beau!
Tiens, si on se faisait un petit resto? Allez, zou, La Robe! La Robe a ouvert il y a à peu près deux ans, avec pour concept de proposer uniquement des vins élaborés par des femmes. Père et fils en cuisine, mère et belle fille en salle, le travail est ici une affaire de famille. C'est sans prétention mais c'est bon, avec une mention spéciale pour les entrées, délicieuses. Le service est rapide, l'accueil chaleureux et décontracté. La carte des vins est complète: 140 références! Juste un bémol peut être sur cette carte: l'absence de Beaujolais (dommage). Les prix des vins restent plutôt raisonnables, et les conseils forts avisés. Avec un menu à 14 € le midi, et 20€ le soir, je trouve que c'est un très bon rapport qualité prix.
Alors qu'est ce qu'on choisit au fait? Allez hop, cap sur le Roussillon (again!) avec un Mas Karolina 2008, Vin de Pays des Côtes Catalanes. Une jolie bouteille, beaucoup de fruit, une concentration certaine mais un bel équilibre toutefois. Vinifié par Caroline Bonville, commercialisé par sa soeur, Mas Karolina est une propriété familiale située sur les contreforts des Pyrénées. A découvrir!
Voilà en tout cas une adresse bien sympa à Bordeaux, que je vous recommande! Et les plus avertis noteront peut être que c'est aujourd'hui la journée "toutes en jupe" organisée par Ni Putes Ni Soumises à l'occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Et si on allait toutes en jupe à La Robe?
Restaurant La Robe, 3 quai Louis XVIII à Bordeaux, www.la-robe.fr

7 commentaires:

missvan a dit…

Ce petit resto me donnait envie depuis longtemps alors on va y aller! bises!

laurentg a dit…

Terribles constats en effet, affectant principalement les femmes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Violence_conjugale

Selon l'Etude nationale sur les décès au sein du couple, menée par la délégation aux victimes du ministère de l'intérieur, 156 femmes et 27 hommes ont été tués en 2008 par leur compagnon ou compagne

Malheureusement, un certain nombre de violences graves perpétrées contre les pères par les mères dans les couples en situation de divorce ne sont pas comptabilisées comme "violences conjugales". Il s'agit notamment des fausses accusations de violences physiques ou sexuelles à l'encontre des enfants, du délit de non-représentation des enfants très peu sanctionné en France lorsqu'il est le fait d'une mère, de l'aliénation parentale des enfants, des déménagements à longue distance rendant difficiles le droit de visite du père.

Un joli rôle pour Adjani dans le récent "la journée de la jupe".

christian Bétourné a dit…

Ben oui, pourquoi pas? Je m'y vois déjà et les regards étonnés qui suivent mon entrée, aussi. Enfin du succès!!! Et il m'aura suffit d'enfiler une petite jupe...
Le Robe, la Robe, ça me dit quelque chose!

Rouge Blanc Bulles a dit…

Et oui, pourquoi pas Christian? Un petit kilt? ;)

christian Bétourné a dit…

OK Anne, j'attends ta proposition... Soirée Drag-Queen? Ou déjeuner sage? On ne dira rien à personne!

lucie a dit…

J'y suis allée et j'ai bien aimé!

Benedicte a dit…

Si il n'y a pas de Beaujolais je peux leur en fournir!!!! Beaujolais Villages ou Brouilly
vinsbenedicteaublanc@yahoo.fr

Enregistrer un commentaire